ebooks ayant le mot clef : déclaration

Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne
Dimanche 14 mai 2017 23:15:06 +0000
La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne est un texte juridique français, exigeant la pleine assimilation légale, politique et sociale des femmes, rédigé en septembre 1791, par Olympe de Gouges sur le modèle de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen proclamée le 26 août 1789, et publié dans la brochure Les Droits de la femme, adressée à la reine. Premier document à évoquer l’égalité juridique et légale des femmes par rapport aux hommes, la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne a été rédigée afin d’être présentée à l’Assemblée législative le 28 octobre 1791 pour y être adoptée. (Description Wikipedia)
Déclaration d'indépendance du Cyberespace
Vendredi 4 août 2017 23:00:02 +0000
La Déclaration d'indépendance du cyberespace est un document rédigé le 8 février 1996 à Davos en Suisse par John Perry Barlow, un des fondateurs de l'Electronic Frontier Foundation. Il soutient l'idée qu'aucun gouvernement (ou qu'aucune autre forme de pouvoir) ne peut s'imposer et s'approprier Internet, alors en pleine extension. Il a été écrit en partie en réponse à l'adoption de la Loi sur les télécommunications de 1996 aux États-Unis.
La Déclaration énonce, dans seize paragraphes courts, le refus de l'appropriation d'internet par un gouvernement extérieur, en particulier celui des États-Unis. Il affirme que les États-Unis n'ont pas eu le "consentement des gouvernés" pour appliquer leurs lois sur Internet, et que l'Internet est à l'extérieur des frontières de n'importe quel pays. Il précise qu'Internet se régule lui-même, avec ses propres codes et langages sociaux, basé sur l'éthique de réciprocité. Il le fait dans un langage évocateur de la Déclaration d'Indépendance des États-Unis, ce qui est flagrant dans ses derniers paragraphes. Bien que le document mentionne la Loi sur les télécommunications, il accuse également la Chine, l'Allemagne, la France, la Russie, Singapour, et l'Italie d'étouffer l'Internet.
Au moment où le document a été rédigé, Barlow avait déjà beaucoup écrit sur Internet et ses phénomènes sociaux et juridiques. C'est également l'un des membres fondateurs de l'Electronic Frontier Foundation. L'un de ses travaux les plus connus reste « The Economy of Ideas », alors publié en mars 1994 dans le magazine Wired, il y avait fait allusion à Thomas Jefferson et certaines des idées qu'il écrirait dans sa déclaration. (Source Wikipédia)